Comparaison des salaires et revenus de moniteurs d’auto-école

Sommaire
Introduction
Les salaires des moniteurs d’auto-école
Les autres sources de revenus
Avantages et inconvénients
Conclusion

Introduction

Le salaire moyen d’un moniteur d’auto-école en France se situe autour de 1500 euros par mois. Cependant, ce salaire peut varier considérablement en fonction de l’expérience et du niveau de qualification du moniteur. De plus, les moniteurs d’auto-école peuvent percevoir des revenus complémentaires grâce à des primes ou des indemnités pour le travail en heures supplémentaires.

En moyenne, les moniteurs d’auto-école français gagnent donc environ 18 000 euros par an. Cependant, il est important de souligner que les salaires et revenus des moniteurs d’auto-école varient considérablement d’un individu à l’autre. Certains moniteurs d’auto-école peuvent gagner beaucoup moins que cela, tandis que d’autres peuvent gagner beaucoup plus.

Les salaires des moniteurs d’auto-école

Selon une étude publiée en 2019 par le site web spécialisé dans les études de marché Salaire.com, le salaire moyen annuel d’un moniteur d’auto-école en France s’élève à 22 936 euros. Cette même étude indique que les revenus des moniteurs d’auto-école varient considérablement en fonction de leur expérience professionnelle, de leur ancienneté dans l’entreprise, de la taille de l’auto-école et de sa localisation géographique.

En France, les moniteurs d’auto-école sont rémunérés au mois et leur salaire horaire est de l’ordre de 12,50 euros brut. Selon les données fournies par Salaire.com, les moniteurs d’auto-école débutants gagnent en moyenne 1 667 euros par mois, soit un salaire horaire de 8,33 euros brut. Les moniteurs d’auto-école expérimentés, quant à eux, gagnent en moyenne 2 500 euros par mois, soit un salaire horaire de 12,50 euros brut.

Comme indiqué précédemment, les revenus des moniteurs d’auto-école varient également en fonction de l’ancienneté dans l’entreprise. Ainsi, les moniteurs d’auto-école qui travaillent dans une même entreprise depuis plus de cinq ans gagnent en moyenne 3 000 euros par mois, soit un salaire horaire de 15 euros brut.

En outre, la taille de l’auto-école et sa localisation géographique ont également une influence sur les revenus des moniteurs d’auto-école. Ainsi, les moniteurs d’auto-école travaillant dans une grande auto-école située dans une grande ville gagnent en moyenne 3 500 euros par mois, soit un salaire horaire de 17,50 euros brut. Par contre, les moniteurs d’auto-école travaillant dans une petite auto-école située dans une petite ville gagnent en moyenne 2 000 euros par mois, soit un salaire horaire de 10 euros brut.

Les autres sources de revenus

Le salaire moyen d’un moniteur d’auto-école en France est de 1 500 € par mois. Cependant, ce salaire peut varier considérablement en fonction de l’expérience et de la région. De nombreux moniteurs d’auto-école ont des revenus complémentaires grâce à d’autres sources de revenus.

Les moniteurs d’auto-école peuvent gagner des revenus complémentaires en donnant des cours particuliers. Les cours particuliers sont généralement beaucoup plus payés que les cours collectifs en auto-école. En donnant des cours particuliers, les moniteurs d’auto-école peuvent gagner entre 20 et 30 € de l’heure.

Les moniteurs d’auto-école peuvent également gagner des revenus complémentaires en travaillant comme chauffeurs de taxi ou VTC. Les chauffeurs de taxi et de VTC peuvent gagner entre 15 et 20 € de l’heure.

Enfin, les moniteurs d’auto-école peuvent également gagner des revenus complémentaires en travaillant comme instructeurs de conduite. Les instructeurs de conduite peuvent gagner entre 20 et 30 € de l’heure.

Avantages et inconvénients

Il y a quelques années, il était assez fréquent de trouver des offres d’emploi d’auto-école qui proposaient des salaires allant jusqu’à 3500 euros par mois. Aujourd’hui, ces salaires sont passés à environ 1500 euros. Cela représente une différence importante, mais il y a aussi d’autres facteurs à prendre en compte lorsque l’on compare les salaires et revenus de moniteurs d’auto-école.

Les moniteurs d’auto-école sont rémunérés à la commission, ce qui signifie que leur salaire dépend entièrement du nombre d’élèves qu’ils parviennent à prendre. Plus ils ont d’élèves, plus ils gagnent d’argent. Cela peut sembler être un système juste, mais cela signifie que les moniteurs d’auto-école sont constamment sous pression pour trouver de nouveaux élèves. Ils doivent donc passer beaucoup de temps à faire de la publicité et à essayer de convaincre les gens de prendre des leçons avec eux.

De plus, les moniteurs d’auto-école sont souvent tenus de payer leur propre voiture et leur carburant. Cela signifie que, même si les élèves annulent leurs leçons ou ne se présentent pas, le moniteur ne gagne pas d’argent. Il peut même être forcé de payer des frais de cancellations. Tout cela peut faire en sorte que le métier de moniteur d’auto-école soit très stressant et peu rémunérateur.

Il y a cependant quelques avantages à être moniteur d’auto-école. Tout d’abord, c’est un métier très flexible. Les moniteurs d’auto-école peuvent généralement décider eux-mêmes de leurs horaires. Ils n’ont pas à se conformer à un horaire de 9 à 5 et peuvent choisir de travailler autant ou aussi peu qu’ils le souhaitent. De plus, les moniteurs d’auto-école ont généralement leur propre voiture, ce qui leur permet de se rendre où bon leur semble. Ils n’ont pas à dépendre des transports en commun ou des taxis pour se rendre à leurs leçons.

En conclusion, il y a des avantages et des inconvénients à être moniteur d’auto-école. Les salaires ont beaucoup baissé ces dernières années, mais les moniteurs d’auto-école ont toujours la possibilité de gagner beaucoup d’argent s’ils parviennent à trouver suffisamment d’élèves. Cependant, le métier de moniteur d’auto

Conclusion

Pour résumer, on peut dire que les salaires et revenus des moniteurs d’auto-école sont assez similaires. Les principales différences se trouvent dans les primes et les avantages en nature. Les salaires des moniteurs d’auto-école sont généralement un peu plus élevés que ceux des enseignants, mais cela dépend beaucoup du lieu de travail.

Non classé

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *